La maison du pain d’épices

Boutique en ligne

Faverolles sur Cher

Madeleines au miel et épices 100g

3,80

Toutes bossues et bien dorées, nos madeleines vous feront fondre de plaisir. Leur cœur tendre et leur bon goût de miel …

1,2,3 Croquez!

Madeleines au miel et au citron  100g soit 6 à 8 madeleines par étui.

Ingrédients : sucre, farine de blé  de Sologne (gluten), oeufs 20.7%, beurre 19%, miel de thym 5%, amandes en poudre, poudre à lever: bicarbonate de sodium,  épices :cannelle, cardamome, sel.

Ce produit doit être conservé au frais et au sec et dégusté dans les 15 jours.

Valeur énergétique :

Energie                         1782 KJ / 426 Kcal
matières grasses                    19.9 g
dont acides gras saturés        12.2 g
Glucides                               54.5 g
dont sucres                           34.9 g
Protéines                                6.3 g
Sel                                          0.3 g

Date de durabilité minimum    15 jours

Rupture de stock

Catégorie :

Description

A l’atelier, nous l’aimons  légèrement parfumée de miel et d’épices, avec un soupçon de poudre d’amandes. Quel plaisir chaque semaine de fabriquer notre tournée de madeleines! nous les vendons sur le marché de Chaumont-sur-Loire et dans notre boutique.

Délicieuse recette, très ancienne, crée vers 1750, la madeleine orne souvent les tables de goûter.

La madeleine de Proust

Je ne résiste pas au plaisir de vous en rappeler le texte!

« Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu. Ce goût c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin, à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l’heure de la messe), quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. La vue de la petite madeleine ne m’avait rien rappelé avant que je n’y eusse goûté ; peut-être parce que, en ayant souvent aperçu depuis, sans en manger, sur les tablettes des pâtissiers, leur image avait quitté ces jours de Combray pour se lier à d’autres plus récents ; peut-être parce que de ces souvenirs abandonnés si longtemps hors de la mémoire, rien ne survivait, tout s’était désagrégé ; les formes – et celle aussi du petit coquillage de pâtisserie, si grassement sensuel, sous son plissage sévère et dévot – s’étaient abolies, ou, ensommeillées, avaient perdu la force d’expansion qui leur eût permis de rejoindre la conscience. Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. »(source wikipédia)

 

Retrouvez toutes nos recettes sur notre blog et régalez vous.

 

Et si vous veniez nous voir à l’atelier pour découvrir tous nos produits?